Blogue

Comment identifier les signes d’un affaissement de sol ?

Catégories : Stabilisation et redressement de fondation sur pieux d’acier
Comment identifier les signes d’un affaissement de sol ?

Le spécialiste en fondation Bisson Expert vous indique comment repérer les signes d’un affaissement de sol sur votre maison en temps de sécheresse.

Comment identifier les signes d’un affaissement de sol sur une maison lors d’une sécheresse?

L’été 2016 fut parmi les plus chauds au Québec depuis 1976, certains spécialistes prédisant même une sécheresse. Quoi qu’il en soit, les chaleurs intenses ont augmenté les chances d’affaissements de sol dans certaines zones à risque. Plusieurs propriétaires ont même vu apparaître de nouvelles fissures dans la fondation ou dans la structure de leur maison.

Si, comme eux, votre propriété semble avoir bougé ou si vous vous questionnez sur les effets de ces chaleurs intenses, lisez cet article. Vous saurez les raisons qui mènent à l’affaissement des sols, quels indices repérer, quelles solutions envisager et qui consulter.

Quels sont les effets d’une sécheresse sur la fondation de maison?

1.Des sols argileux qui rétrécissent :

Les étés très secs et chauds affectent les sols composés d’argile. On remarquera alors un plus grand nombre d’affaissements de fondation dans certaines régions. Cette situation survient lorsqu’il y a un déficit en eau : les sols sont secs, les terrains ne sont pas suffisamment irrigués et les nappes phréatiques s’assèchent. Sous ces conditions, un sol argileux se rétrécit et se décolle de la fondation, laissant alors un vide autour des parois et souvent jusque sous les semelles, produisant un affaissement de la fondation.

La maison semble alors avoir bougé, être dénivelée. Heureusement, un apport en eau très important peut humidifier l’argile, irriguer le sol et contrer partiellement ces effets. D'ailleurs, les dernières pluies abondantes du mois d’août ont possiblement agi ainsi. Il faudra toutefois attendre le mois de septembre pour valider si le Québec a vécu une sécheresse, ou si les pluies auront réussi à compenser pour les périodes de canicules successives avec un faible taux de précipitation.

2.La nappe phréatique s’assèche.

Un été sec et chaud prive le sol et la végétation de son approvisionnement en eau. Quand il n’y a pas suffisamment d’eau de surface, les végétaux cherchent à s’alimenter autrement. Certains vont alors s'abreuver à même l’eau de la nappe phréatique. Cela vient malencontreusement accentuer les effets de la sécheresse, puisque ces végétaux vont assécher les sols en profondeur. Les possibilités d’affaissement de sol sont ainsi augmentées.

Quelques conseils aux propriétaires sur les affaissements de sol.

Les revêtements extérieurs qui se lézardent (espace créé en zigzag entre les briques), des fissures qui apparaissent dans la fondation, les portes et les fenêtres qui coincent sont parmi les indices d’un affaissement de sol.

Référez-vous aux explications dans cet article:

http://www.bissonexpert.com/blogue/4-quoi-faire-si-votre-maison-saffaisse-.html

Si vous repérez certains de ces symptômes, il vaut mieux suivre leur évolution et consulter un spécialiste en fondation comme Bisson Expert. Ce dernier pourra identifier si votre maison se situe dans une zone à risque de sols argileux comme celles de Brossard, de l’Est de Montréal ou de Chambly. Au besoin, un expert en fondation se déplacera pour analyser l’état de votre propriété et confirmera s’il y a bel et bien eu un mouvement dû à un affaissement de sol et recommandera la solution adéquate.

Les pluies torrentielles peuvent-elles contrer les risques d’affaissement de fondation?

Bien que l’été 2016 ait été sec et chaud, le Québec a connu plusieurs précipitations importantes ces dernières semaines. Les pluies très abondantes ont ainsi approvisionné les sols en eau. Pour certains, ce surplus d’eau aura été suffisant pour humidifier l’argile qui avait rétréci, lui permettant de reprendre sa forme initiale et de combler le vide entre la fondation et la maison. Pour d'autres, ces pluies auront ralenti l’affaissement de sol sans toutefois l’arrêter. Pour cette raison, il est conseillé de repérer les signes précurseurs et d’agir rapidement.

Parallèlement, si ces pluies ont fait le bonheur de certains, elles ont posé problème à d’autres. Effectivement, les précipitations torrentielles ont exposé les fondations à un surplus d’eau difficile à évacuer pour certains systèmes de drainage désuets. Un grand nombre d’infiltrations d’eau ont eu lieu, surtout pour les fondations qui avaient des fissures.

La solution à l’affaissement de sol.

La stabilisation de la fondation sur pieux est la solution privilégiée. Grâce à elle, la maison ne sera plus dépendante de la capacité portante des sols. Sa structure demeurera stable même en cas de sécheresse et d’affaissement de sol.

Pour avoir plus d’informations sur cette solution permanente, consultez ce lien http://www.bissonexpert.com/residentiel/1-stabilisation-et-redressement-de-fondation-sur-pieux-dacier.html

Bisson Expert, une référence en cas d’affaissement de sol.

Si vous vous inquiétez pour votre propriété ou souhaitez savoir si elle se situe dans une zone à risque, contactez un de nos experts en fondation. Nous avons aidé plusieurs propriétaires de maison durant les dernières sécheresses, dont celles des années 1991, 2001 et plus récemment 2012. Avec notre expérience et nos conseils, vous saurez si votre propriété s’est affaissée et si des travaux de stabilisation de fondation sont à prévoir.

Partagez cette nouvelle!

Retour à la liste des nouvelles